top of page
Rechercher

Portrait : Kyrie Kristmanson

Personnalité excentrique à l’univers singulier, l’aventurière canadienne Kyrie Kristmanson est une artiste folk-pop baroque dont l’univers musical s’inscrit dans la famille des grandes chanteuses insolites telles que Kate Bush ou plus récemment Jeanne Added, avec qui elle a partagé la scène.


Après avoir sillonné les scènes de France et au-delà avec ses précédents albums —du Printemps de Bourges aux Primeurs de Massy, en passant par les Folles Journées de Nantes— Kyrie Kristmanson nous dévoile Floralia, un cycle de chansons dédié à Flora, déesse de la nature et de la féminité. À travers des mélodies folk éthérées ainsi qu’un lyrisme sensuel et mystique, l’artiste nous propose un spectacle verdoyant éclairé à la bougie : un manifeste d’une sensualité et poésie inédites.



Floralia s’assemble tel un bouquet de fleurs baroque où la country s’entremêle librement à la musique traditionnelle japonaise ou encore à une sorte de folk dylanesque à l’ère du Rolling Thunder Review. Pendant trente-trois minutes, la chanteuse-compositrice-guitariste nous propose une promenade concise mais foisonnante à travers son univers kaléidoscopique. Enregistré la nuit entre les murs quasi millénaires de l’Abbaye de Noirlac, Floralia nous fait entendre l’écho hanté de la réverb naturelle des pierres et le souffle des bandes qui semblent sur le point de nous livrer le secret de leur mystère. En effet, la chanteuse nous révèle : « je voulais que Floralia sonne comme un album découvert dans le grenier d’une maison abandonnée, comme la musique d’une ère révolue ou d’une civilisation oubliée… » Des berceuses aux doux parfums du passé, oui, mais celles qui rêvent d’utopies futures.




Prenez vos places en 1 clic sur la photo ci dessous !




16 vues0 commentaire

Comments


bottom of page